Migration Proxmox v 2.3 vers v 3.0

Bonjour à tous

Un petit article pendant l’upgrade de mon cluster Proxmox v 2.3 vers 3.0 pour vous expliquer comment faire tout simplement.

Voici les étapes que j’ai suivi pour l’upgrade de mon cluster de deux noeuds :

  • Sur les deux noeud j’ai télécharger le script d’upgrade :
wget http://download.proxmox.com/debian/dists/wheezy/pve-upgrade-2.3-to-3.0   
chmod +x pve-upgrade-2.3-to-3.0
  • Sur les deux noeuds j’ai lancé le téléchargement des fichiers pour la migration :
./pve-upgrade-2.3-to-3.0 --download-only
  • Sur le nœud 2 le moins chargé et le moins important pour moi, j’ai commencé la migration en éteignant toutes mes machines virtuelles, sans oublier de faire une sauvegarde de celles ci sur un stockage externe.
./pve-upgrade-2.3-to-3.0
reboot
  • Puis après un reboot, j’ai relancé les machines virtuelles pour tester, pas de soucis : tout est ok
  • Puis j’ai restopper les VM du noeud 2 pour purger les fichiers de la migration avec la commande
./pve-upgrade-2.3-to-3.0 --purge
reboot
  • Et j’ai rebooter une dernière fois ce serveur et j’ai redémarrer les machines virtuelles hébergées sur ce nœud.
  • Tout simplement j’ai procéder de la même façon sur le nœud principal, sans aucun soucis

Si vous rencontrer des problèmes suite à la migration, avant la dernière étapes de purges vous pouvez consulter les logs dans le fichier pve-upgrade.log

Ces deux nœuds étaient graphés sous munin, j’ai du refaire l’installation surement du au passage a Débian 7.

Tout petit bémol j’utilisais l’application quadprox-mobile sur mon téléphone et ma tablette, mais celle ci ne fonctionne pas avec la nouvelle version de proxmox v 3.0 enfin pas encore…

Bonne journée à tous

2 commentaires

  1. Suite à une mise à jour de Proxmox ce jour de la version 3.0.13 en 3.0.17, l’application quadprox-mobile sous android refonctionne de nouveau pour mon plus grand bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.