Ma migration de mon serveur Proxmox d’un HP Proliant MicroServer N54L vers un serveur IBM x3650 M3

Bonjour à tous

Ce petit article pour faire un point sur mes hyperviseur Proxmox depuis le déménagement d’octobre 2017.

Depuis 2013, je virtualise uniquement via Proxmox chez moi, sur un cluster de deux serveurs HP NL54 Microserver avec chacun 6 go de ram, ce qui me suffisait pour mes besoins et me permettait de pouvoir répartir mes VM en fonction de la charge sur l’un ou l’autre serveur.

Durant mon activité professionnel, j’ai pu récupérer deux nouveaux serveurs pour remplacer mes deux petits cubes qui auront fait leur temps en tant qu’hyperviseur, il est certain qu’ils auront une autre utilité dans les mois à venir (potentiellement un serveur NVR Ubiquiti)

Les nouveaux serveurs sont deux serveurs IBM x3650 M3 rackable et ne prenant qu’un seul U chacun dans la baie informatique, niveau configuration on est aussi largement mieux qu’avant :

  • CPU : 2 x  Intel(R) Xeon(R) CPU L5630 @ 2.13GHz
  • RAM : 80 Go
  • Disque
    • Un premier raid 1 avec deux disque de 68 Go en 10000 tours pour le système
    • Un second raid 5 avec 6 disques de 146 Go soit 680 Go en 10000 tours pour les machines virtuelles
  • Alimentation : 2 alimentations sur deux PDU connecté à deux groupes différents sur l’onduleur
  • Réseau : 4 interfaces gigabits

Les deux serveurs sont rackés mais uniquement le premier est allumé et héberge les machines virtuelles, le second est en backup (mais celui-ci est allumé automatique et mis à jour régulièrement pour qu’en cas de besoin il soit tout de suite opérationnel)

A ce niveau j’ai décidé de ne pas les mettre en cluster car la fonction principale de HA inter nodes est compensé par le fait que les snapshots des machines virtuelles sont disponible sur le QNAP pour les deux serveurs au besoin et que la restauration est rapide.

La migration en elle-même fût super rapide :

  • Sauvegardes des machines virtuelles des deux serveurs HP sur le QNAP
  • Arrêt des deux anciens serveurs (lors du déménagement)
  • Installation du nouveau serveur
    • Proxmox
    • Supervision
    • Automatisation via Ansible
    • Configuration du QNAP en NFS sur ce nouveau serveur pour disposer d’un espace de stockage supplémentaire ainsi que de sauvegarde
  • Restauration des machines virtuelles et démarrage de celles-ci
  • Mise en place des sauvegardes automatiques vers le QNAP

Actuellement je fais tourner sans soucis 11 machines virtuelles Debian avec une consommation des ressources plus que raisonnable :

 

A date de ce jour cette nouvelle machine remplie toutes les fonctions nécessaires à la virtualisation des mes serveurs.

Bonne lecture à tous

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *